EMG …suite = OMG

Bon alors voilà la suite de mon électrocution des mains = OMG ! (Oh My God !… pour ceux qui ne connaissent pas ..)
Mais avant, je voulais remercier Isabelle ! Oui, Isabelle m’avait bien tout expliqué des misères que j’allais subir !  Elle, elle s’est déjà fait « charcuter » une main …Etant au courant de tout, je partais courageuse !.. :fou:

Donc voilà :

J’entre dans le cabinet (c’est moche ce mot) du Docteur que connement j’appelle Springle, alors que son nom est Fickel… (grand moment de solitude…)

Il me fait assoir sur sur sa table d’auscultation, me relève les manches, et me pose des électrodes sur la main. Il les branche à des fils qui vont vers un ordinateur et commence…

bzzzz … petite décharge. je pense : oh, si c’est çà , ça va! Ça ressemble au petit coup de jus qu’on se prend parfois en sortant de la voiture…
Bzzzzz… mouais
BZZZZZZ … PUTAIN !!!! que je dis ! mais pas dans ma tête ! Je l’ai crié…

Et lui qui sourit avec sa tête de psychopathe content de son effet. Me disant, (avec son accent Serbo-Roumanien-du nord ) :  » ah, c’est le cri du cœur…  » (j’avais envie de lui coller les électrodes dans ses yeux, et d’écouter le cri de son cœur !) :gi:

Il retire les électrodes et les placent sur l’autre main…
Deuxième Putain, qui s’échappe de ma bouche pourtant si délicate et féminine, ne disant jamais de gros mot… (Le mensonge est un péché mortel ? )

Bref, il a joué avec son engin de torture pendant une bonne demi-heure… Mais à la fin, je m’étais habitué à la soufrance… c’est chelou quand même ce qu’on peut faire, Nan? Un côté mazo ? (mouahahaha )
Toujours est-il que je n’ai pas besoin (pour l’instant, y’a pas d’urgence ) de passer au bloc. Juste des infiltrations…

Et Docteur Springle m’a rassurée en me disant : « c’est pas très efficace, enfin pas longtemps et en plus ça fait mal ! » 😯
Yessssss ! J’ai hâte !  :irkk:

Désolée Isabelle, je passerai sur le billard comme toi, mais l’année prochaine \o/

Rétroliens/Pings

  1. Framboize » EMG suite et fin ! - [...] Mais si ! le début c’était  ici et la suite là ! [...]

Poster le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This