Quand LEGO* fait son cinéma… give away

Tout le monde a joué avec des Légo* !

lego4

Tous les enfants (des pays développés ok , on est d’accord, le débat n’est pas là !) donc tous les enfants … en ont chez eux ou en ont récupérés de leurs parents.

On a tous essayé de construire des trucs de dingue avec.

Mais y’en a qui sont plus doués que d’autres…

Y’en a surtout qui sont très inspirés … qui reproduisent des films…

 

lego12-550x326

Lire la suite…

Vivre un Swap de Noël de l’intérieur…

Une idée de dingue m’a traversé l’esprit en Octobre… Tiens, si j’organisais un swap de Noël…?!

Swap de Noël chez Fr@mboize logo

Nan, mais quelle idée ?!
D’abord j’ai fouillé sur internet pour savoir comment les autres avaient fait leurs swaps.
Putain, comment te déprimer en 2 leçons !
Nombreux swaps ont eu lieu et nombreux swaps ont foiré. Youpi, ça donne envie de continuer ça !
Certaines participantes s’inscrivent, répondent au questionnaire et ne postent jamais de colis !
Par contre elles en reçoivent.
Je ne voulais surtout pas que cela arrive dans MON swap ! Faut pas déconner !!

Alors, je suis rentrée dans la peau d’une relou qui organise.
J’ai commencé par exiger des références pour s’inscrire. Si je connaissais déjà la personne, ça allait.
Mais lorsque je ne connaissais pas, je demandais des garanties, un parrainage, des preuves de participations à d’autres swaps…
Donc déjà, il y’a eu quelques demandes de rejetées. Je ne voulais pas de personnes inconnues sur le web, sans « connaissance », sans blog, sans rien sauf des jolis mots …

Une fois les inscriptions finies, j’ai choisi les paires de participant(e)s.
Les fameux binômes…
Mais je n’ai pas dévoilé aux participants que ma méthode choisie était le :
A envoie à B et B envoie à A, C envoie à D et D envoie à C…etc
Il existe aussi la méthode du : A envoie à B qui envoie à C qui envoie à D…NDLR 😉
Donc avec un nombre pair de participants, je ne pouvais m’inclure dans le swap.
Je me chargerai donc uniquement de l’organisation.

J’ai envoyé les questionnaires en attendant les retours…
Là, ça a commencé… le stress s’est fait sournois en se présentant de côté, discret… en mode fourbe !
Certains m’ont répondu hyper vite, d’autres moins et d’autres sont devenus silencieux… et d’autres encore me répondaient un coup sur Facebook un coup par mail…
Difficile de faire comprendre à ce putain de stress que ce n’était rien, qu’il suffisait juste de s’organiser… mais non, le fourbe commençait à devenir envahissant…le con.

J’ai fait des listes, plein de listes… j’ai griffonné des pages et des pages de mon note book. (ouais je suis très communication 2.0 mais rien ne vaut le papier et le crayon mine pour noter des trucs, que tu rayes, que tu gommes, et tu reviens dessus…)
J’ai mis des codes couleurs, des soulignés des rayés, des étoiles… bref, je me suis organisée… dans mon bordel.

Stressée et débordée

Puis arriva le moment des questionnements… Mes participants me posant chacun des questions perso sur leurs swapé(e)s respectifs..
Il m’a fallu fouiller mes mails, vérifier mes listes, cocher d’autres cases, utiliser d’autres codes couleurs…
Mais j’ai toujours répondu et je pense avoir pas trop mal aidé certains…

A un moment, pendant ce timming serré qui me bouffe le crane : tout bascule !
C’est le drame !!!!
Mon blog, et toutes les adresses mails qui lui sont liées disparaissent du web…
Cela faisait quelques temps que mon webmaster de mari-chéri voulait que le serveur de mon blog ne soit plus au Canada mais en France.
Le serveur lointain me faisait perdre des points en statistiques, de la vitesse de temps de réponses, du… (j’abrège les explications techniques dont tout le monde se fout)
Du coup, les canadiens (que j’aime beaucoup, mais sur ce coup-là, plus du tout) décidèrent de faire la migration des données du blog, juste en nous envoyant un mail en disant : « Ça y’est, c’est maintenant ! »

Panique dans le dedans de mon corps !
Ce putain de stress s’était auto-régénéré et autofécondé !
Il avait envahi tout mon moi intérieur et bouffé le peu de facultés que mon neurone avait encore…

stress

Donc, j’ai pollué mon mur Facebook de hurlements de souffrance, j’ai envoyé des mails à la terre entière en criant à l’assassin…
Et du coup, j’ai envahi les boîtes mails et compte facebook de chaque participant.
Il fallait que je sois certaine que tout allait bien de leur côté.
Comme une mère juive, je les ai étouffés avec mes nombreux mails.
A ma décharge, certains des participants avaient pris l’option silence-radio depuis le début du swap…

Je me levais swap, je mangeais swap, je me couchais swap, je pensais swap, je vivais swap… (non ! je ne baisais pas swap ok !!)
Le silence de certain m’a usé et mon vieil ami le stress s’est imposé jusqu’à la fin !
Sans lâcher prise…ou presque.

Un nouvel évènement imprévu et indépendant de ma volonté est venu se glisser dans cette organisation…
L’annonce de la fin du monde…
Ces cons de Mayas, toujours partant pour foutre le souk dans le cerveau des gens !
Ils mettent des bons gros ragots en circulation puis après demerdes toi !
Pas un SAV !
Pas une page FB !
Pas une adresse mail où les contacter !
Même pas une plateforme téléphonique au Maroc pour leur demander de décaler !
Ça me faisait chier de penser que si les mayas ne se trompaient pas, les colis ne seraient ni livrés ni ouverts !
Et ça c’était dommage…
Donc un petit retour du vieux pote le stress, histoire de bien me pourrir la vie !

Il a commencé à me foutre la paix, le stress, quand j’ai reçu les premiers mails disant que les colis étaient partis, que les expéditeurs avaient hâte de savoir s’ils ne s’étaient pas trompés dans leur choix de cadeaux, si ça allait plaire…
Puis les premiers arrivages avec cris d’hystériques des swapés qui couraient à poil dans leur salon avec le colis en main !
Tous plus foufous les uns que les autres !

Chez moi, le facteur a sonné 4 fois pour m’apporter un colis.
Alors que je n’avais pas de binôme…
J’étais envahie d’émotions d’avoir reçu ces paquets remplis de petites intentions rien que pour moi !
J’ai été pourrie gâtée (comme l’a dit ma cousine…) mais j’avoue j’ai adoré çà !

cadeaux de noël

Puis j’ai continué à faire chier mes participants parce que je voulais une photo de chaque colis et puis 3 lignes sur leur ressenti pendant leur préparation de ce swap.
Alors, y’en a qui m’ont envoyé tout en une fois, y’en a d’autres qui m’ont fait 2 mails, y’en a qui aiment le suspens et que j’attends encore…(à l’heure où j’écris en tout cas)…
Le premier « ressenti » que j’ai reçu m’a foutu un coup au moral, j’avoue… pas méchant mais critiquant.
Et le stress, mon vieux pote est revenu en courant pour me faire bien chier !
J’ai douté, je me suis posé des questions : et si tous les participants me détestaient et me fracassaient dans leur ressenti… j’ai été mal plusieurs jours…
Puis une des participantes m’a rassuré, elle m’a dit qu’on ne pouvait pas contenter tout le monde, que j’avais pris beaucoup de précautions pour que tout se passe bien, que pour des »non initiées » au swap : être dirigée comme je l’avais fait était très rassurant. Mais que les anciennes pouvaient, à juste titre, trouver ça un peu relou…
Du coup je me suis saoulée… (nan je déconne… ou pas) 👿

Voilà, la grande aventure du swap de Noël se termine…

Je tenais à remercier mon chéri qui a supporté mes crises de délirium « très mince » (LOL), mes hurlements de connasse quand le blog ne fonctionnait pas, mes cris d’hystériques quand j’ai reçu mes colis, mes larmes quand un colis m’a été apporté en main propre par une copine, mes caprices de blogueuse : je veux ça sur mon blog et ça je le veux là , et ça là …etc
Merci à toi, je t’Aime. ♥

Je voulais vous remercier tous, mes 36 swapeurs et swapées !
Vous avez joué le jeu jusqu’au bout, vous ne m’avez pas lâché !
Vous ne m’avez pas insulté malgré mes 127 mails !
Vous m’avez gâtée ! Merci encore !
Vous m’avez fait vivre vos émotions de doutes, de joies, d’hystéries, d’angoisses, d’impatiences, de rires.
Mille mercis encore à vous tous et toutes ! :sweet:

Je vous laisse la parole : (il n’y a aucun ordre de parution, faut pas déconner : les listes, c’est fini !) :mdr:

Il manque 2 photos….NDLR à l’heure de parution

Lire la suite…

5 questions à Lalydo : L’invitée de Fr@mboize

Tu le sais, j’ai une nouvelle rubrique où j’invite quelqu’un à partager avec toi, lecteur fan d’amour, un texte, une photo, une vidéo, une recette.
Si tu veux être invité dans cette rubrique, tu es bienvenu ! Il te suffit juste de me le dire…

 

Mon invité, aujourd’hui est une femme.

Lalydo, elle a un blog, elle a un chat : Cacahuète. (trop mimi) Elle fait de belles photos, elle cuisine et fait des voyages aussi…

Interview :

Ton nom, ton prénom ou ton pseudo :
Moi c’est Lalydo !

– Comment as-tu connu Fr@mboize, le blog ?
Via les différents com’ laissés ici et là sur les autres blogs, mais plus précisément depuis peu et grâce à ton invitation sur FB en fait !

– Qu’as-tu décidé de nous faire partager et pourquoi ?
Comme tu surkiffes mon poilu, j’ai décidé de te faire un mix de plusieurs billets et le voilà !

– Une chose à dire ?
Je t’aime ma Fr@mboize !

– Tu reviendras ?
Ben tiens, tu ne crois quand même pas que tu vas te débarrasser de moi comme ça, non ? 😉

Merci Lalydo, c’est à toi …

Lire la suite…