Je suis ambassadrice de « Toutes à l’école »

toutes-a-l-ecole-005Je suis Ambassadrice de coeur de l’association « Toutes à l’école » .TAE

Je vais tout vous vous dire sur cette association qui aide des centaines de petites filles à devenir des femmes libres et des mères instruites.

Présidée par Tina Kieffer et soutenue par des marraines d’exception – Claire Chazal, Estelle Lefébure, Marie Drucker et Laurence Ferrari – c’est au Cambodge que l’association finance Happy Chandara, une école pour les petites filles les plus démunies.toutes-a-l-ecole-003

Lors d’un voyage au Cambodge avec ma tribu, raconte Tina Kieffer, alors que je j’apportais des vêtements dans un orphelinat, je rencontre Chandara, une petite fille de 2 ans qui pleure toute seule sur un banc. Toute la journée, elle s’est accrochée à mes bras comme un koala, elle avait l’air si triste, c’était poignant.
La petite cambodgienne est souffrante et a peu de chances d’être adoptée…
Obsédée par la fillette, Tina revient la voir avec une poupée et une poignée de bonbons en lui faisant la promesse que si personne ne l’adopte, elle reviendra la chercher.
Elle met alors toute son énergie à la ramener en France et à la faire soigner. “Visa médical en poche, je me suis battue ensuite pendant deux ans pour adopter celle qui deviendra mon cinquième enfant.
Le Cambodge ne s’est toujours pas reconstruit (la moitié de la population a moins de 20 ans et 90% des intellectuels ont été exterminés par les Khmers rouges), let la pauvreté est telle que les parents sont souvent contraints de faire travailler leurs petites filles! Elles sont alors évincées du système scolaire.

toutes-a-l-ecole-010

Tina fonde l’association Toutes à l’Ecole.
L’objectif de l’association ? Accompagner les petites filles jusqu’à la fin de leurs études et l’obtention de leur premier emploi.
Mais aussi augmenter le nombre de femmes dans les postes clés de ce pays. Pour celles qui n’iront pas jusqu’à la fac, en septembre 2013 un centre de formation professionnel a été créé avec la fondation L’Oréal pour les former au métier de la coiffure avec, à la clé, un diplôme L’Oréal International.toutes-a-l-ecole-001

Dans 70 pays de notre planète, les filles sont mises sur le marché du travail dès l’enfance.
C’est injuste et d’autant plus révoltant que toutes les études démontrent que lorsque l’on éduque les femmes, le pays tout entier se porte mieux : baisse de la malnutrition, de la mortalité infantile, de la propagation du sida, et meilleure situation économique. En revanche, une petite fille qui n’a pas reçu d’éducation a 80% de risque supplémentaire de devenir une femme pauvre, de subir un mariage forcé, d’être violée ou maltraitée, ou d’élever des enfants sous-alimentés, souffrant de maladies chroniques, et analphabètes. Pour que cessent tant de drames, il suffirait d’ouvrir plus d’écoles et d’y accueillir toutes celles qui seront des femmes libres de demain.toutes-a-l-ecole-002

Afin que l’école réalise avec succès le projet pédagogique ambitieux qu’elle s’est fixé, il est mis en place deux sortes de parrainages.
Le parrainage d’école : permet de rémunérer en partie les enseignants, les activités parascolaires et tous les frais généraux de l’école. Vous pourrez suivre l’ensemble des actions menées sur notre site Internet, régulièrement mis à jour.
Prix du parrainage d’école à partir de 20 euros/mois.

Le parrainage d’élève : permet de financer la scolarité d’une petite fille, la cantine, les frais médicaux, les sorties extra-scolaires ainsi que son uniforme et son matériel scolaire pour l’année. Pour couvrir l’ensemble de ces dépenses, chaque petite fille reçoit le soutien de deux parrainages.

Durant toute sa scolarité, vous recevrez chaque trimestre par courrier ou email les résultats scolaires ainsi que des nouvelles de votre petite filleule. Vous pourrez vous aussi lui écrire et lui envoyer des photos de votre famille.
pour plus d’info, rendez-vous sur le site officiel de Toutes à l’école.

L’école Happy Chandara, c’est aujourd’hui
– une école primaire
– un internat
– un collège
– un centre de formation professionnelle
– un centre de santé
– un lycée
La prise en charge des enfants est globale…
– l’alimentation
– le suivi médical (médecine générale, vaccinations, soins dentaires et suivi ophtalmologique)
– le soutien aux familles

L’enjeu pour Toutes à l’école est de financer un plan de développement ambitieux :
– Chaque année, près de 100 nouvelles élèves rejoignent les bancs de l’école
– Happy Chandara souhaite offrir aux jeunes filles de nouvelles filières de formation professionnelle
– Quand l’école aura terminé son programme d’ouverture de classes en 2018, elles seront plus de 1200 à se bâtir ici un avenir de femmes libres et instruites

Pour les parrains, c’est l’opportunité de donner très concrètement un avenir à une élève, de suivre ses progrès scolaires et de tisser peu à peu des liens avec elle. C’est
aussi la possibilité de soutenir sa scolarité dans la durée.
Les parrains et marraines représentent aujourd’hui 40% du financement de l’association, le solde est apporté par les partenariats privés (entreprises et fondations).

Association Toutes à l’école
19 rue du Calvaire
92210 Saint Cloud
Tel : +33 1 46 02 75 39
contact@toutesalecole.org
www.toutesalecole.org

L’association Toutes à l’école, qui a fondé l’établissement scolaire Happy Chandara au Cambodge, a reçu l’agrément du Comité de la Charte. Ce label, gage de rigueur financière, de gestion désintéressée et de transparence, implique un contrôle régulier de nos comptes et garantit le bon usage de vos dons

8 Commentaires

  1. Sudarovich

    Bravo pour cette initiative!
    On ne s’attend pas à trouver cet appel dans un blog dédié à la cuisine mais pourquoi pas?

    Réponse
    • Framboize

      Nono, ce n’est pas mon blog culinaire ici, mais l’autre 🙂

      Réponse
  2. Fleur

    C’est bien l’association pour a fait l’opération « la rose Marie Claire » et ensuite la bougie ?
    J’ai participé chaque fois, modeste contribution mais les petits ruisseaux font les grandes rivières
    Merci de parler de l’engagement de femmes de caractère

    Réponse
    • Framboize

      Oui Fleur, c’est cette association la !
      Bravo à toi pour et ton ruisseau 🙂

      Réponse
  3. lalydo

    Très bel engagement, bravo!

    Réponse
    • Framboize

      Merci 🙂

      Réponse
  4. Pascale

    Bravo pour cette initiative! C’est par la formation professionnelle des femmes que bien des choses peuvent se jouer, il faut qu’elles puissent prendre en mains l’avenir de leur pays.

    Réponse
  5. Stéphanie

    Un très beau projet que l’on soutient également en peignant des mugs en porcelaine aux couleurs de Toutes à l’école. Ce qui est vraiment positif dans ce projet c’est que les fillettes sont accompagnées jusqu’au bout du chemin pour devenir indépendante et avoir un métier pour un avenir meilleur

    Réponse

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Share This