Joe, mon chien

IMG_8769Il y’a douze ans, des enfoirés ont abandonnés un chien dans notre village.
Ils sont venus en voiture, de loin. Ils ont ouvert leur portière, jeté une poignée de croquettes et sorti le chien de leur voiture. Puis ils ont démarré, et se sont sauvés.
Le chien trop absorbé par ses croquettes (ils avaient dû l’affamer pour qu’il ne les suivent pas) n’a pas dû comprendre qu’ils partaient.

Quand avec mon chéri on a vu ce poilu avec sa truffe rosée, ses yeux qui ne demandaient que de l’amour…on a un peu craqué.
Mais cela n’était pas raisonnable. Nous avions déjà deux chats, des lapins nains… on n’avait pas envie d’avoir un zoo à la maison.
Puis le chien nous a donné sa patte. Comme pour nous dire : ça va bien se passer…
Et il a remué sa queue comme un taré…

Du coup, Joe est arrivé à la maison.
Un amour de chien. Il courait comme un dingue avec les enfants dans le jardin. Il courait en rond en poussant des grognements de joie.
Son grand kif : déchiqueter les bouteilles en plastique. Pour faire ça, il avait une position cul en l’air.

Quand on lui offrait un os, il allait l’enterrer au fond du jardin. Il revenait avec sa truffe pleine de terre et nous regardait l’air dire : Quoi ? j’ai rien fait !

Il adorait sentir le cul des chats de la maison… On l’engueulait tout le temps : On ne sent pas le cul Joe ! Mais il s’en foutait…

Parfois il fuguait, mais ça c’était quand il y avait une salope de chienne en chaleur dans le quartier… On allait le chercher, on l’engueulait mais il remuait la queue parce qu’il était content de nous voir. Donc on se marrait…

Pendant quelques années, on a eu des poules dans notre jardin. Elles vadrouillaient dans le jardin, mais le soir pour qu’elles rentrent au poulailler c’était la mission de Joe. Il leur courrait après et elles se bougeaient rapidement pour rentrer.

Son panier où il dormait était dans notre véranda. La porte avait une poignée en L (pas en bouton si tu veux). Le soir, on lui disait bonne nuit, on fermait la porte, on allait se coucher.
Au petit matin, la couette de notre lit pesait souvent super lourd.
Ce petit rusé, ouvrait la porte de la véranda en baisant la poignée, il la poussait et il montait discrètement dans notre chambre, puis sur notre lit !
Au début on pensait qu’on fermait mal la porte…
On a du changer la poignée à cause de lui, parce que faut pas déconner… Joe n’avait pas à montrer dans le lit. D’autant que comme tous les chiens il adorait se lécher la bit*… beurk !

IMG_8788

Maëva a passé du temps à le dresser. C’était un chien savant…
Il fermait les portes en sautant dessus.
Il roulait sur lui même.
Il donnait une patte, puis l’autre.
Assis, couché, roule… le pauvre, on l’a saoulé avec ses ordres. Mais il kiffait la petite croquette de récompense…

Là où il était plutôt minable et moche c’était quand on le lavait. Tout maigre, tout flippé et franchement pas fier… on se moquait de lui.
Mais une fois séché il cavalait dans la maison, se frottait sur tous les murs et attendait sa récompense qu’il avalait en deux secondes.

J’aurai mille choses à dire sur tous ces moments avec lui.
Dire qu’il faisait parti de la famille est un euphémisme.

Vous l’aurez compris, mon chien, Notre chien nous a quitté.
Il laisse un vide énorme dans la maison et dans nos coeurs.
Il est difficile pour nous de ne pas pleurer.
On se traine, on n’a pas envie de faire grand chose.
Du coup, j’espère que le fait d’écrire ce texte m’aidera à passer ce moment difficile rapidement.

Mon toutou, mon pitisien, mon poilu qui pu, mein outsifeune, philibert, tournedos rossigny, jojo la patate, truffe au vent, et tous ces surnoms débiles qu’on te donnait.
J’ai dû prendre la décision la plus difficile de ma vie. T’aider à partir parce que ta vie n’était plus une vie et que tu n’étais que l’ombre de toi même, tu dépérissais à vue d’oeil et ça on ne le supportais plus. Et toi non plus.

Tu me manques terriblement. J’ai tout le temps l’impression que tu vas arriver dans le jardin, ou que tu vas être dans un angle. La véranda est vide, la maison est vide.
On savait que tu nous manquerait, on s’y était préparé. Mais pas de façon aussi douloureuse.
Je ne peux m’appuyer sur personne… on est tous effondré.

C’est fou comme on peut aimer ces poilus quand même !
Je te laisse.
Passes voir mes parents à l’occasion…
Je te fais plein de gratte gratte

 

joe

 

16 Commentaires

  1. eamimi

    Quel joli billet. Gros bisous

    Réponse
  2. Stéphane MARTIN

    Joli billet, Françoise, pour rendre hommage à Joe.

    Réponse
  3. nataly

    j’ai ma poilue sur mes genoux, elle a 2 ans et je n’imagine même pas le jour ou elle va nous quitter… j’ai les larmes aux yeux, ces petites bêtes sont des membres de la famille à part entière ! elle remplisse la maison de joie et de câlins, et leur départ laisse un trou béant dans nos coeurs…. bisou et courage à toi ….

    Réponse
  4. Anonyme

    je partage ta peine, tu nous l’as si bien décrite qu’on a l’impression de l’avoir un peu connue.
    Tu en as très bien parlé avec Amour, Tendresse et Affection.
    j’ai en ce moment en vacances la chatte de fille ainée, la poilue a presque 15 ans on sent qu’elle vieillit mais sa maitresse à une formule « enfantine »
    en disant qu’elle est immortelle.Et pourtant !!!!!

    Réponse
  5. Fleur

    Emotionnée ….Anonyme = Fleur

    Réponse
  6. lalydo

    Je ne peux m’empêcher de verser une larme en te lisant et de repenser à la disparition de Cacahuète l’an dernier.
    Ils prennent une place folle et laissent un vide énorme à leur départ. C’est d’ailleurs pour cela qu’on les aime autant…
    Bon courage, des tas de bisous ♥

    Réponse
  7. Pastelle

    Un billet très beau et très émouvant. Il vous aura donné beaucoup de bonheur, et c’est ce qu’il faut essayer de retenir…

    Réponse
  8. AnnaAccomplie

    Tu me fais pleurer…
    Pour ta peine, et puis parce que je sais que ma bouboule à moi partira bientôt aussi.
    Je te fais plein de gros bisous de réconfort ♥

    Réponse
  9. Tom tom
  10. Fanette

    Framboize, vous m’avez vraiment émue et une tite larme et toute mon amitié pour accompagner Joe au paradis des pitisiens.Plein de bisous à vous qui savez me donner si souvent le sourire pour la journée.

    Réponse
  11. titia sériale testeuse

    coucou,
    j adore les chiens, j en ai plusieurs chez moi et je comprend ton chagrin. grace à toi il a eu une superbe vie et tu lui a épargné plein de misères.
    ton récit m a mit la larme à l oeil . maintenant Joe est au paradis des chiens et il a du se trouver tout plein de potes .
    courage à toi. bises

    Réponse
  12. fab

    Moi, j’aime pas les chats, et ils me le rendent bien d’ailleurs. ….. chez toi, je n’ai jamais vu tes chats….. ils se planquaient sûrement, sachant qu’ils n’avaient rien à gagner avec moi……(j’ose pas vous dire que les greffiers me font peur..)

    Mais ton chien….. je ne l’ai pas vu souvent (parce que tu habites loin, Nadine !)….. mais j’ai tout de suite adoré sa bouille poilue….
    un routoutou joyeux, gentil, foufou…. et il m’avait trop fait rire en nous montrant ses talents de fermeur de porte !

    Il continuera à courir dans votre coeur et vos souvenirs…..

    J’ai toujours admiré la relation d’amour entre le chien et ses maîtres. …. j’aime les chiens, j’ai toujours rêvé d’en avoir un…..

    Alors, voilà pourquoi, tu m’as fait chialer…..

    RIP JOE ….

    Tu crois qu’il ira faire une lechouille à Mémé ?

    Je vous envoie des bises franciliennes pour vous consoler….

    Réponse
  13. Viv'

    Il y a 4 ans, tu nous faisais rire en racontant comment il avait pissé sur le véto .. Essaies de sourire en repensant seulement aux bons moments qu’il a eux grâce à vous et t’inquiète, Mascotte était surement là pour l’accueillir quelque part (c’est bien d’imaginer cela)
    Bisous à vous tous

    Réponse
  14. Cathy

    Tu m a fait pleuré ma copine , oui un animal n est pas un jouet et on les aime tant . Tu née l oubliera jamais c est sur et il restera toujours ton toutou! Plein de bisous de courage a vous tous

    Réponse
  15. sandrine

    J ai l impression de lire mon histoire deja 4 ans que mon chien est parti et tjrs ce vide énorme
    Bon courage

    Réponse
  16. momale

    durs moments, nous sommes passés par là avec vini notre chatte partie à 18 ans un vrai bonheur cette petite bête qui prenait tellement de place dans nos vies. Quelques mois plus tard le vide était toujours la alors direction la petite spa de notre ville et nous voilà avec la chipie cléo un cœur entouré de poils toute pleine de vie. l’une ne remplace pas l’autre c’est un nouveau bonheur. Courage.

    Réponse

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Share This