Ma moustiquaire… j’en suis fière !

j’ai acheté une moustiquaire, ok je sais c’est super moche !
Pas besoin de me le dire, mon chéri s’en charge à chaque fois qu’il doit passer la porte où se trouve l’objet de ce post !

Cependant, je tiens à vous « narroyer » une petite anecdote qui nous est arrivé hier midi.
Oui il nous arrive des trucs dingue à la maison le dimanche midi…

Pendant la matinée de ce dimanche ensoleillé, mon chéri me dit avec grâce :  » ‘tain, c’est naze ce truc ! C’est moche ! Tous les étés tu nous fais ta crise moustiquaire nianiania y’a des mouches nianiania… » En gros, il me fait comprendre qu’il n’aime pas du tout cet accessoire de déco top tendance ringue qui nous vient des Steïtss.

Ze Moustiquaire, avec Joe derrière...

Ze Moustiquaire, avec Joe derrière...

Donc, ravalant ma fierté de décoratrice frustrée par tant de haine envers ce petit bout de voilage léger qui piège les insectes avant de rentrer dans MA maison, je me décide à lui faire plaisir.
Oui, je sais c’est bête … Mais j’aime faire plaisir à mon chéri. Je retire donc LA moustiquaire de la porte (en râlant un peu quand même…)

Le temps passe …

Nous passons le temps…

Nous nous mettons à table, mon chéri, Maëva et son petit copain (qui n’est pas si petit que çà d’ailleurs..). Nous commençons notre déjeuner dominical, lorsque ma fille hurle :
 » AAAAAaaaaaahhhhhh ! ‘tain, y’a un frelon dans la maison ! Il est trop fat ! » (oui, ma fille est bilingue…)

Nous détestons ce genre d’insectes. Grosse, dangereuse, volant avec fourberie vers nous, en plus ça a une sale gueule.

Pierre se lève en héros, je le fais se rasseoir, il est allergique à ces piqûres de bestioles.
Maëva déclare :  » Je peux être lâche et m’enfuir…? »
Le petit copain ne bouge pas puis se dirige vers ….. loin du lieu où l’inévitable va se passer.

Il ne reste que moi qui n’écoutant que son courage (euh, j’étais pas fière quand même!) prend une tapette à mouche, histoire d’assommer le monstre et de le finir à coup de chaussure.

Le fourbe vole de la cuisine au salon, se pose et là : il me regarde avec ses yeux dégeu !
Un frisson d’effroi me glace le dos ! Je hais ces choses !
Puis le monstre se remet à voler afin de parcourir la cuisine de long en large, avec mollesse. Il se pose enfin sur la fenêtre… Avez vous remarqué comme c’est con un insecte qui vole ? Ils vont toujours se frapper la tête sur les fenêtres.
C’est cette connerie répétitive que j’aime chez eux !
On est sur de les avoir sur une fenêtre !
Et c’est ce qu’il s’est passé.

Une fois posé sur la fenêtre, le monstre jaune et noir, n’a rien trouvé de mieux que de se faire une toilette d’antennes. Normal, il venait de se fracasser plusieurs fois contre la vitre.
Là, ni une ni deux ni trois non plus, j’ai pris la chaussure que  ma fille me tendait et j’ai EXPLOSE le monstre. J’ai faillit cassé la vitre tellement je me suis acharné sur lui !
Il bougeait encore, j’ai hésité à prendre le lance flamme… je l’ai enfermé dans un pot en verre qui traînait là. Il bougeait toujours ces pattes…berk. Mais ne pouvait plus nous faire de mal.

Nous sommes repassés à table, nous avons fini de déjeuner.

Pendant que mon chéri faisait le café, j’ai remis la moustiquaire, moche, ringue, naze, mais tellement utile !

Ma moustiquaire, j’en suis fière.

ZE MONSTER

ZE MONSTER

En grand, il fait frissonner…

2 Commentaires

  1. ReD BaRoNnE

    Bonjour à vous ma Chère Framboise !

    Et bien dites moi, que d’aventure aventureuse….

    Personnellement, au château nous avons trouvé une autre solution…

    C’est Maria notre fidèle cuisinière qui court après les bestioles…

    J’espère que votre bien-aimé à compris tout l’intérêt de cet objet déco terriblement design ( encore plus si c’est une Stark !!! )

    Bien à vous,

    R.B.

    Réponse
  2. Framboize

    Ah, si moi aussi je pouvais avoir une fidèle cuisinière prénommée Maria…. (soupir d’envie )

    Réponse

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Share This